Sincèrement, je crois qu’on en fait trop des fois, en tout cas, ça créer de drôles de situation.

Je m’en vais préparer la cafetière comme à tous les matins. Quelle chance! Il en restait juste assez de celui de la veille, tant pis le frais attendra. Je nourris tous mes petits estomacs criant, j’engloutis rapidement mon bol de céréales tout en lisant vite vite mes courriels. Bref, une matinée normale et routinière.

10h – Gabrielle me harcèle depuis 3 jours pour faire de la peinture. Bien franchement, je n’ai aucune envie d’un grand ménage de printemps, mais bon faut bien se forcer une fois de temps en temps. Caféine à la baisse, je décide de me couler du café tout en installant les 2 cornus. J’entends bien que quelque chose cloche, il me semble que la cafetière ne sonne pas comme d’habitude… « Ah non! Pas scrappe toujours ?! »

Je vais voir… bravo ma championne !!! Non seulement j’ai mis mon filtre avec le café dedans, mais j’ai allumé l’engin sans avoir préalablement versé l’eau dedans et donc sans carafe pour recueillir le liquide. La machine chauffait rien du tout finalement. J’aurais attendu longtemps si je n’avais vérifier le tout.

Je dois bien mériter une ovation debout pour cette magnifique incartade.

Publicités