J’ignore si la pluie y est pour quelque chose, je me sens toujours un peu nostalgique quand il pleut, mais je regardais mes enfants tout à l’heure et j’en ai eu les larmes aux yeux. Je me demandais si on en profitait suffisamment… Est-ce que je prends assez de temps pour les regarder, les aimer, les amuser, pour passer de merveilleux moments avec eux…

On dirait que ce n’est pas suffisant, je suis contente de les voir grandir, ça oui, mais déjà je perds quelques brides de leur vie. Je me sens encore coupable d’avoir envoyé A. à la garderie alors qu’il n’avait que cinq mois, pourtant je devais le faire, je ne pouvais risquer qu’on se retrouve sans nourriture. (finalement tout est rentré dans l’ordre et je n’aurai pas eu à travailler longtemps, mais comment pouvait-on le prévoir ?)

Est-ce pour ça qu’il est plutôt colleux, je le sens plus « ennuyeux » que G. C’est peut-être seulement exprimé de façon différente ?!

Publicités