Ma belle et chère Italie a vaincue ! Que de joie dans mon coeur, surtout que nous n’étions que deux hier, des femmes en plus, à prendre pour eux. Que de déception sur la dizaine de visage masculin présent dans mon salon, mais bon on a été gentille, on a pas trop festoyée.

Je suis quelque peu décue du match par contre. En première mi-temps on était partout et ça a paru dans le fond du filet. La deuxième fut moins brillante et que dire des prolongations, les joueurs épuisés n’en finissaient plus de sortir le ballon.

Je ne peux passer sous silence la bévue de Zidane qui, sans vouloir faire de jeux de mots, à complètement perdu la boule. Bien hâte de savoir ce que cet italien à bien pu lui dire. Assurément déplorable, je trouve dommage qu’avec un geste pareil, Zidane termine sa carrière avec un goût amer dans la bouche.

Bref, drôle de victoire, complètement injuste puisque trop aléatoire, mais ça fait parti du jeu n’est-ce pas ?!

Publicités