Je commence ce billet ne sachant trop quand je le terminerai exactement, mais bon l’intention est là. Je compte les minutes, trop peu nombreuses, assise devant l’écran, pendant que les Cornus s’occupent ailleurs, souvent à des choses défendues. Je sais pas ce qu’ils ont depuis deux jours, mais c’est la folie furieuse. Réaction à l’abandon parental l’espace d’un week-end ? Probablement.

Je voulais aborder le sujet « cadeau empoisonné » de Harper. Ils en ont tellement parlé dans les bulletins de nouvelles, qu’on ne peut absolument pas ne pas être au courant. Ce cher gouvernement, ventait la mise en place d’une allocation pour enfant, pour les frais de garde en fait, ce qui donnait une certaine marge de manoeuvre aux mamans à la maison. Cependant, ce que l’histoire ne disait pas, peut-être en minuscule caractère dans le bas de l’écran, c’est qu’on couperait sur les allocations déjà présentes. Quelle belle surprise de recevoir un montant coupé presque de moitié pour certaine !

Vous direz qu’on récupère le tout dans le 100$ par enfant de moins de 6 ans ? Erreur, ce beau cadeau est imposable, sans oublier qu’il augmente le revenu familial, donc fera baisser les allocations de l’an prochain pour plusieurs familles qui changeront de « braquette » d’imposition. Ce qui fâche là-dedans, ce n’est pas tant qu’ils donnent d’une main pour venir reprendre de l’autre, on s’entends que le gouvernement ne fait jamais de cadeau, ce qui frustre c’est qu’ils aient passé sous silence cette petite clause. Évidemment, ils voulaient gagner le pouvoir, fallait donc avoir les mamans de leur côté !

Bref, petit conseil, ne dépensez pas ses sous-là, ils sont bien capable de revenir les chercher sans avertissements.

Publicités