Voilà l’oeuvre d’art d’une demi heure de coloriage intensif. Notez la trace de maman, là ou les dessins sont reconnaissables. Tant qu’à devoir répéter sans cesse la même rengaine (on ne dessine pas sur la table ou sur le corps, mais sur le papier) aussi bien me joindre à eux. En plus de désamorcer la frustration grandissante à la vue des authographes sur le plancher, ça les déstabilise et du coup on est mur pour un grand éclat de rire.

Publicités