Hier, un couple d’amis sans enfants est venu manger à la maison, on apprécie beaucoup qu’ils se déplacent, car vous le savez avec la marmaille c’est pas nécessairement évident. Je ne leur donne pas vraiment d’heure, mais en fait j’espère qu’ils arriveront après la bouffe des Cornus, je ne veux tout de même pas les décourager d’en avoir!! (hihihihi) Pas que ce soit si terrible, mais c’est souvent l’heure ou bébé hurle le plus, on en cherche encore le pourquoi, mais ça c’est pas écrit dans le manuel d’instruction qu’ils ont oublié de nous donner quand on a reçu Cornue #3 ;)

Finalement, l’heure du repas ne causa aucun problème ni même le bain d’ailleurs, tout mon petit monde était de bonne humeur, pas trop fatigué malgré l’après-midi au parc, j’imagine que le grand air les avait calmé un brin. Nos amis arrivent entre temps, ça fait plaisir de les voir, on a rarement l’occasion de jaser tous ensemble. On a été quelques temps sans trop se voir ni se parler, la vie nous menait dans des directions opposées ou nous tenait tout simplement bien occupé. On ne s’est jamais vraiment lâché, on gardait contact, puis malgré nos vies différentes, on réussissait à se retrouver comme avant une à deux fois par année.

J’ai connu S. au cégep, on étudiait dans le même programme, on a fait la tournée des bars ensemble, on a vomi les mêmes shooters, on a magasiné en masse et surtout on s’est terriblement bidonné tout au long de ces deux années de Lettres. Sans elle, je me demande ce qu’y serait advenu de moi, j’étais tellement timide et anti-sociable, mais elle m’a sorti de ma coquille et je l’en remercierai jamais assez :)

Ce fut une agréable soirée parsemée de souvenirs, de rires, la bouffe était délicieuse (saumons farçis au fromage) bref, quoi demander de mieux ? En plus, il y a eu un superbe orage, le ciel était magnifique, bombardé d’éclairs stroboscopiques, de toute beauté. Pour couronner le tout, l’Homme a fait un fou de lui, mais ça vous le saurez juste en lisant le prochain billet ;)

Publicités