Vous avez surement expérimenté la chose, donc vous serez apte à comprendre, en tout cas je l’espère loll

Le matin, j’ai une sainte horreur de voir le chiffre 5 ou 6, ça me bousille pratiquement la journée et la bonne humeur par le fait même, par chance qu’elle revient après un bon café. (pas comme celui infecte de ce matin, l’Homme devait être endormi rare, parce qu’on dirait qu’il a échappé la boîte au complet dedans)

Je m’efforce de ne pas regarder l’heure lorsque je me lève pour un petit pipi éclair, sinon on dirait que je le sais que je ne pourrai plus me rendormir et inévitablement les Cornus se réveilleront plus tôt. (on doit être connecté j’imagine) Donc, ce matin, j’ai tentée d’oublier mon envie pressante, sans succès, tant qu’à être bien réveillée aussi bien y aller. Je savais qu’il était tôt, l’alarme de réveil de chummy venait de sonner, il partait de bonne heure pour montréal. Vite, vite j’urine, retourne sous les couvertures, arrive pas à me rendormir parce que j’avais peur que chummy passe tout droit (y’a-t-il une loi qui dit qu’on devient la mère du chum quand on déménage avec lui ?) bref, y’était rendu 6h15 et je savais que bientôt la gang se lèverait.

J’étais comme dans un demi sommeil, du genre qu’on le sait qu’on dort, mais pas complètement, on a parfois conscience de certains rêves aussi. Je m’apprêtais à vraiment sombrer quand j’entends Cornue #1 dans l’embrassure de la porte me dire qu’elle a tellement faim!! Ma tête savait que je devais me lever, mais mon corps, lui, ne voulait absolument pas suivre.

Je déteste être dans cet état précis, on voudrait tant dormir, mais on ne peut plus, finalement on est plus fatigué que si on s’était levé plus tôt. Alors, ce matin, c’est en zombie que j’ai nourrit ma gang, donnant un yogourt au bébé et des cheerios sans lait à fiston.

Publicités