Pour moi, c’est une grosse décision, je sais que je m’en mordrai surement les doigts quelque fois, je sais que je supplierai peut-être les cieux de m’accorder un répit, mais j’ai aussi la chance d’avoir quelqu’un qui pourra me soulager une fois de temps en temps.

J’ai décidé de rayer GARDERIE de notre vocabulaire, du mien du moins. J’avais une place que j’aurais partagé entre mes 2 plus vieux, mais depuis le début quelque chose clochait. Quand j’ai visité, le petit malaise persistait, pourtant c’est un endroit très sain, les enfants ont l’air de bien s’y plaire en plus que les miens ne voulaient plus partir. Si j’avais eu 2 places temps partiel comme je devais avoir à un autre endroit, la question ne se poserait même pas.

Je me vois mal, l’hiver, habiller tout mon monde pour aller en reconduire un et retourner le chercher 6 heures plus tard. Je l’ai fait quand Cornu #2 était bébé et ouf un gros 25 livres dans les escalier matin et soir c’est pas évident, surtout que Cornue #1 était portée à courir dans la rue dès le seuil de la porte franchi. Je me rappele surtout l’épuisement et l’impatience qui venait avec cette situation. Mon chum était la 1 fois sur 5 alors je ne peux absolument pas compter sur lui du à ses horaires instables.

En plus, les heures d’ouverture ne pose pas problème pour l’instant, mais devoir retourner au travail sous peu, j’aurais beaucoup de difficulté à jouer sur cet horaire-là. Bref, une super place qui ne me convient pas du tout finalement.

Je me sens comme si un gros poids vient de tomber de mes épaules en prenant cette décision, je crois que ça signifie quelque chose.

Publicités