.. des dames sympathiques qui au premier abord avaient l’air bête ! Je devais aller porter un papier à la caisse pour « activer » mes versements de prêts étudiants, comme n’importe qui je voulais faire ça rapidement question que les sous entrent tout aussi rapidement. Je pars donc avec ma gang, je veux être là à l’ouverture, y’aura peut-être moins de monde que je me dis…

Erreur !!! Le stationnement débordait, la salle d’attente débordait, les caissières débordaient, bref, mon choix d’y aller le plus tôt possible n’en était pas un très brillant ! Un gentil jeune homme, me vouvoyant à tour de bras, m’offrit son siège, j’avais comme qui dirait les bras pleins avec le bébé, les papiers, les deux autres marmots avec le mâche patate à Hi. Je refusai avec le sourire, de toute façon je ne pourrai rester assise bien longtemps que je lui répondis. Il partit à rire, d’un beau rire chaleureux.

En entrant, on doit prendre un numéro selon ce qu’on vient faire à la caisse. J’ai lu toutes les options, puis en regardant le nombre de personnes devant moi, j’en ai choisi une qui semblait la bonne, mais surtout celle qui indiquait zéro. Je regardai les gens défiler et soudainement je me rendis compte qu’on était tous ici pour la même chose ou presque : déposer notre prêt. Je n’avais donc pas choisi la bonne option…

Malheur !! J’espère que la caissière ne me revirera pas de bord. Hé bien non ! J’ai attendu à peine 5 minutes, la dame avait l’air bête puis quand elle me vit arriver avec mon troupeau elle s’est transformée en gentille caissière, tout encline à répondre à mes questions et à remplir mon formulaire.

En fin de compte je n’ai jamais su si j’avais pesé sur le bon bouton, mais en tout cas je m’en souviendrai la prochaine fois que j’y vais, je vais m’éviter une attente interminable.

Si ça pouvait être ainsi dans les urgences… ;)

Publicités