Vous verrez au cours des billets écrient sur la belle-mère que je l’a surnomme affectueusement l’autre, pas de majuscule, c’est tout dire la considération que j’ai pour elle. Ne vous méprenez pas, je ne lui souhaite aucun mal et bien que probablement pas peiné si elle décédait, je serais compatissante au chagrin de mon chummy, une mère reste une mère. (parfois je me demande si ce n’est pas juste une affirmation pour ne pas mettre ses culottes et couper définitivement les ponts, mais bon…)

Alors donc, de ce que j’ai appris tout au long de ses conversations ou je ne prêtais qu’une oreille inattentive, l’autre n’a jamais bien mangé. Elle a souvent sauter des repas, manger des tartes entières en se ventant de ne pas prendre un gramme, mangeait beaucoup de viande rouge, avait toujours de la place pour un verre d’alcool, ne déjeunait pas et surtout détestait les légumes et l’eau, bref imaginez-vous dans vos pires journées coté alimentaire, multipliez ça par 10 et vous aurez le résultat au bout de 20 ans à ce rythme. Un beau cancer du système digestif.

Je ne suis pas insensible à sa maladie, en fait lorsque mon chum l’a su, on était même pas ensemble, mais je l’ai soutenu durant les semaines qu’il passait chez elle. Il a cru la perdre, elle aussi a cru mourir, mais elle n’a rien changé à son alimentation. Oh bien sur elle mange à presque tous les repas, mais elle ne peut plus prendre certains aliments, elle ne peut plus abuser d’alcool ou de tout autre chose, bref, elle paie pour ce qu’elle a infligé à son corps.

Elle a toujours reproché à sa mère d’avoir bourré son fils alors qu’il était à la diète (chercher l’erreur un enfant au régime à 5 ans… faut le faire !!! ) mais elle fait pareil avec les miens. À la première occasion qu’elle a eu de donner de la crème glacée à ma fille, elle l’a fait et devant moi en plus pensant peut-être que je ne dirais rien ! Elle a su assez sèchement que par chance on avait pas d’allergie alimentaire, parce qu’elle viendrait de la tuer avec sa maudite crème glacée pleine de noix!!! Tout ce qu’elle a su me répondre c’est qu’elle n’y avait pas pensé avec son rire niais. Épaisssssssseee !!!!!!!!!!!! Je tiens à préciser qu’elle est infirmière, ben était puisqu’elle est à la retraite.

La première fois qu’on est allé chez elle, G. avait autour de 15 mois, elle a pas arrêté d’insister pour lui donner un sachet de jujubes, vous savez ceux qui disent « fait avec des vrais fruits », mais qu’on sait tous que tout ce qu’il y a de vrai la-dedans c’est la couleur ?? J’ai du m’obstiner avec elle par trois fois pour qu’elle me sacre la paix avec son maudit sucre !! Tout les arguments étaient bon pour essayer de lui en filer, ben cibole pendant que j’étais à la toilette elle a fini par lui donner un bonbon supposément sans sucre. Cal***** !!!!

Je ne crois pas non plus que l’Homme est jamais bu autre chose que du jus, car tout ce qu’elle offrait jusqu’à dernièrement c’est du jus. Un verre de jus par jour c’est plus que suffisant, considérant le fait qu’une tasse de ce liquide équivaut en teneur énergétique, calorique et glucidique à une collation complète. Donc, lorsque l’on donne un jus soit on doit couper avec de l’eau soit on s’abstient de donner une collation.

À suivre …

Publicités