Avez-vous remarqué que lorsqu’on est en voyage, on sursaute toujours un peu quand on entends quelqu’un parler la même langue que nous ? On devient alors très familier avec ces gens, on se sent tout de suite amis et ce malgré le fait que parfois l’occasion de les aborder ne se présente pas.

Je sais pas si vous faites ça vous aussi, mais quand on s’en rend compte, on fait exprès de discuter avec notre conjoint, question d’être bien certains que les autres ont entendu qu’on parlait nous aussi français.

On devient facilement allié avec ceux qui partagent nos passions, notre métier, notre opinion, comme si le reste du monde devenait soudainement ennemi, on se sert les coudes dans l’adversité. Je vois énormément ce phénomène dans les milieux de mamans, alors qu’au contraire on devrait plutôt essayer de se comprendre malgré nos divergences.

Remarquez aussi en voiture, quand je croise quelqu’un qui possède un véhicule pareil au mien, inévitablement je vais faire un petit signe de tête ou un petit « tata » ou encore un pouce en l’air, tout dépendant à qui j’ai affaire. À l’inverse, si je remarque trop tard le véhicule, l’autre propriétaire initie le salut, dans tous les cas, on est tout content d’être heureux de croiser quelqu’un ayant les mêmes goûts que nous.

Étrange, non?

Publicités