Je ne me considère pas experte, ni douée, je dirais même que je me trouve sans talent, mais depuis toujours j’ai envie d’exercer ce métier. J’aurais pu me tourner vers les sciences, ça aurait été plutôt facile puisque je n’étudiais jamais et j’excellais sans peine. Les mathématiques m’ont cependant posés problème au collège, cherchez l’erreur, j’exécutais mes exercices sans difficulté, mais aux examens j’échouais, n’ayant visiblement pas compris la matière. Il est vrai que je ne travaillais pas très fort, aucun « challenge », contrairement aux Lettres.

Quand je regarde mes bulletins du secondaire, je remarque que je me situais toujours au-dessus de la moyenne en math et même plus, en français j’avais de bonnes notes sans toutefois me démarquer. Pourtant, j’ai toujours cru que j’étais meilleure dans cette matière.

Bien que je ne me souvienne pas de grand chose, j’adore toujours les math avec ses tonnes de formules algèbriques, parlez-moi pas des graphiques ou des fonctions, mais l’algèbre amenez-moi en, j’en mangerais ! Pourquoi ne pas en avoir fait un métier ??

Aucun défi, trop facile, comme tout ce que j’ai abandonné en fait. Je pianotais merveilleusement bien et j’ai laché, je regrette, je l’avoue, mais bon. La seule chose que je n’ai jamais abandonné, c’est l’écriture. Je l’ai délaissé pendant quelques années, en fait mon cerveau ne travaillait que pour mes travaux scolaires, mais j’y suis revenu.

Je n’ai pas l’âme d’une écrivaine, mais j’aime ça. J’aime ce que j’étudie, j’aime ce que je ferai possiblement, j’ai hâte d’y être, je visualise beaucoup, j’envisage plusieurs branches, bref je renais de mes cendres.

Je lis plusieurs blogues qui sont assez populaires, avec raison, ces personnes écrivent magnifiquement. Cependant, j’ai l’impression de ne pas leur arriver à la cheville parce que je n’écris pas de cette façon ou pas souvent. Il me faut un contexte particulier, un état mental spécifique pour arriver à pondre ce genre de texte, de là mes 1 textes sur 4 potables ;)

Le paradoxe m’habite, je ne me trouve pas suffisamment qualifiée pour être romancière ou éditorialiste, mais je m’entête à vouloir y arriver ?!?! Étrange non l’être humain ?

En tout cas, mes résultats confirment que je suis dans la bonne branche puisque je performe et ce malgré l’impression de n’y rien comprendre, malgré qu’il me manquait la lecture d’un chapitre pour accomplir mon travail de synthèse (chose que j’ai réalisé après avoir envoyé le dit travail) Finalement, à ma grande surprise, note parfaite !!! Quel soulagement ! Depuis deux semaines que je me sermonnais intérieurement de n’avoir pas mieux regardé mon échéancier et donc d’avoir omis de lire un chapitre pour bien répondre aux questions.

Finalement, quel était le but de ce billet ?? Vous dire, ou me convaincre, que vous allez être pogné avec moi pendant un bout de temps ? Pauvre de vous ;)

Publicités