Hier soir, le téléphone sonne, assez étrange, car ici on ne reçoit pratiquement pas d’appels, surtout pas à cette heure-là. Je réponds donc. Quelqu’un, que je ne connais pas, voulait me parler d’une offre d’affaires alléchante, qu’il avait entendu dire par X que j’étais une personne très dynamique et donc que j’étais susceptible d’être intéressée par ce genre de travail.

Euh… ?!?!

Je connais la dite personne pour avoir fait mon secondaire avec elle, mais ici s’arrête la relation. Je ne lui ai pratiquement jamais parlé, j’ignore tout d’elle forcément alors je demande au garçon sur quoi se basait-il pour affirmer que j’étais telle que décrite plus haut ???

« En regardant votre photo dans l’album de finissant, Mme X s’est souvenue que vous étiez comme ci et comme ça et donc voilà je vous appele.  »

Moi de demander où il avait pris mon numéro et toutes les information qu’il semblait avoir sur moi.

« ben dans le botin c’t’affaire !  »

Ah ben oui, avec une photo datant d’y a plus de 10 ans, vous êtes capable de savoir que je suis vraiment la personne que vous cherchez ?

« Mme X m’a beaucoup parlé de vous »

(j’ai presque la chienne là) Ben ça ne m’intéresse nullement, sans compter que je ne connais même pas la dite Mme X, alors je me demande bien comment elle pourrait me connaître autant.

Je le remercie et je raccroche. Je suis perplexe depuis… Il avait pas mal d’information sur moi et je ne doute pas du tout qu’il voulait me proposer quelque chose d’extraordinaire, une belle occasion de faire beaucoup d’argent (ils disent toujours ça pour t’embarquer dans leur machin de vente téléphonique ou autre patente où l’on doit faire des présentations et harcerler le monde) reste que si je rencontre la tache qui a donné mon nom, je ne suis pas sure que je serai tellement gentille.

Surtout que la dite tache ne me connait absolument pas, je ne l’ai jamais revu depuis le secondaire et qu’en 10 ans je ne suis, mais alors là vraiment plus la même personne, en fait je suis plutôt le contraire de maintenant. Donc, bravo pour la fausse information et le donnage de numéro.

Bref, je me demandais si je devais pas appeler la police ou quoi. J’en parlerai assurément avec mon proprio policier.

Publicités