Dimanche matin, 9 heures tappant, rendez-vous chez la coiffeuse, ou plutôt elle devait venir chez moi, je ne m’en rappelais guère. En fait, je ne me souvenais pas lui avoir demandé de passer, mais bon pas toujours le choix dans la vie faut croire.

Cornue #1 doit passer aux ciseaux, de ça non plus je ne me rappelais pas… coudont où est passé ma mémoire ?? Je suis un peu jeune pour m’inquiéter de l’Alzheimer, mais sait-on jamais, la mémoire est une faculté qui oublie n’est-ce pas ?

9h15 : les cheveux virevoltent dans les airs, il y en a partout, table comprise. Je m’étonne chaque fois de l’ampleur du dégat après une bonne coupe en règle. Il faut ce qui faut que je me dis.

9h18 : Cornue #1 se cache sous la table, puis se sauve en courant vers sa chambre, moi je rie aux éclats, j’ai peine à me contenir. Y’a des mèches partout, elles font même une trainée jusqu’à notre coupable, celle qui a oubliée de me rappeler son rendez-vous chez la coiffeuse.

9h19 : balai en main, je vois ma Cornue échevelée ressortir de la chambre me demandant si je suis fachée. Je lui réponds que non, mais que j’apprécierais que la prochaine fois elle s’abstienne.

Je ne voudrais surtout pas la brimer dans ses élans créatifs, reste que je tacherai de me souvenir de ne jamais plus laisser des ciseaux à la vue… lolll

Publicités