Je ne crois pas vous avoir déjà parlé de la légendaire maladresse de l’Homme, hé bien je vais le faire aujourd’hui!

Mon chum n’a supposément jamais été bon dans les sports, pas de coordination, peu de confiance en lui du même coup et donc le moins il en faisait, le mieux il se portait. C’est pratiquement la première chose qu’il m’a avoué lorsqu’on s’est connu, tout de suite après le « Je t’aime » venait le « chu poche dans les sports et je danse mal ». Ça commence bien, moi qui adore bouger (un peu moins depuis quelques années de là mes grosses poignées d’amour) reste que j’ai toujours été pas mal sportive, j’aime jouer au hockey, basket, soccer, baseball, nommez-les!!!

Jusqu’à tout récemment je n’en faisais pas de cas, c’était même une bonne raison de me foutre de sa gueule quand je le voyais pseudo-danser ou essayer de lancer le ballon aux Cornus. Il faut le dire, l’Homme n’a aucune, mais alors là aucune élégance lorsqu’il danse! Bon c’est sur qu’il ne se force pas beaucoup, mais tout de même.

Juste pour que vous puissiez entrevoir ne serait-ce qu’un octet de sa maladresse, je vous précise que chummy à les ongles d’orteils noirs en permanence tellement il se les cogne. Tout ce que à quoi vous pouvez penser comme situation coquace, hé bien dites vous qu’ici c’est chose courante, tout ce qu’il peut lui arriver, ça lui arrive.

Il descendait une grosse boîte dehors et il a mis le pied sur le SEUL caillou qu’il y avait dans tout l’escalier, arriva ce qui devait, il manqua les 2 dernières marches. Vlan dans les dents! La boîte éparpillée partout dans le gazon et mon chum à moitié mort, agonissant sur le bord de l’escalier. Moi ? Hé bien je riais tellement que j’ai pas pris de chance, j’ai attendu d’avoir fini pour descendre l’escalier tout à coup je me planterais à force de voir embrouillé.

Bref, depuis un petit bout je me doute que fiston Cornu a hérité de la génétique de son papa. Il court tout croche, s’enfarge dans les craques du plancher, tombe entre la toilette et le mur (?!?!?), il est toujours en pleine face quelque part!

Ce matin, pas de voiture, c’est le temps de la « grailler » de bottes d’hiver, donc l’Homme l’a apporté au garage. Il fait beau, évidemment je n’ai pas d’auto, ça aurait pas pu tomber hier, je me dis tant pis, je vais au dépanneur à pied ça nous fera prendre l’air et ça les fatiguera un brin. 45 minutes après le début du branle-bas de combat pour habiller tout le monde, on finit par sortir dehors, je m’auto-flatte de ma merveilleuse initiative de ce matin qui était d’habiller tout le monde au lieu de les laisser flâner en pyjama, ça m’aura épargné 15 minutes avant de sortir.

On a besoin de rien, mais un pot de crème et quelques friandises glacées ne font jamais de tort. Au retour, je laisse courir les enfants sur le trottoir, comme la poussette double est allégée, je n’ai pas trop de difficulté à les suivre. Cornue ainée suit de trop près son petit frère et donc l’accroche par deux fois, je l’avertis de passer devant question qu’on ne se ramasse pas avec des nez ensanglantés. Ce qui devait arriver arriva, la grande fait trébucher le petit, la grande tombe par-dessus le petit, on se ramasse avec un enchevêtrement de bras, de jambes, de tuque et de bottes.

LES BOTTES!!! Sont où les bottes de fiston Cornu?? Elles avaient revolées dans la chute, une sur le gazon, l’autre dans la rue… comment il a fait ça? Il a toujours bien juste tombé en pleine face, sans roulement ni « stepettes »…

Je ris à m’en fendre la rate, les larmes me coulent et fiston de me dire « Encore couurt maman, encore couurt! » pendant que j’essaie de lui renfiler ses bottes. Je crois que de me rappeler chummy en voyant fiston a juste amplifié mon fou rire, du tout j’étais réénergisée pour la journée.

Publicités