Comme je l’avais prévu mercredi, les Cornus ne m’ont pas laissé de répit cette nuit-là. Aux 20 minutes, je devais aller voir un qui tousse, l’autre qui chigne, l’autre qui pleure on ne sait trop pourquoi, car aucun écoulement nasal, toux, fièvre, donc kessé qui va encore nous sortir de ce petit corps-là?!

Bref, dans ma soirée j’ai eu le temps de lire 5 pages en 2 heures, j’ai dormi à peu près 4 heures mis bout à bout. Vous imaginez ma tête le lendemain matin…  ouf j’ai encore peine à m’en remettre loll

Par contre, ça eut du bon, oui, oui, ne pas dormir de la nuit à parfois du bon! Depuis quelques temps l’envie d’avoir un quatrième Cornus me traversait fréquemment l’esprit, prenant de plus en plus de place dans mes pensées…  Et puis, pouf, pouf, depuis mercredi, disparu cette idée saugrenue, étrange non?  Je ne sais vraiment pas pourquoi ma nuit blanche m’a enlevé cette envie viscérale, peut-être que je suis devenue avare de sommeil, j’y tiens beaucoup plus maintenant que dans le temps. V’savez ce temps immémorial où on dansait jusqu’à tard dans la nuit sans se soucier de qui se lèverait le lendemain matin aux aurores???

Alors, donc, aucun argument ne pourrait plus me convaincre de prêter ma piscine intérieur pour 9 mois, oh que non madame!!!  J’y tiens à mon intimité, non, mais, pour qui me prenez-vous?!

Je vous dis donc à dans quelques jours, lorsque la poussière bactérienne sera retombée, on gage que mes ovulovaires feront encore des siennes et me titilleront le mental!

Zoupouf! Disparue la madame!

Publicités