Hier soir, je me suis assise pour contempler mon notre sapin de Noël, celui qui a survécu à toutes les petites mains baladeuses qui ont osées s’aventurer de plus près. Les guirlandes de tissus et les boucles sont toutes de travers, mais ça ne me fait rien, je l’aime notre arbre.

J’avais fermé toutes les lumières pour qu’on puisse bien voir les boutons multicolores qui illuminent le sapin. Le père-noël venait à peine de passer chez nous, il a laissé plein de paquet sous l’arbre et j’anticipais, le coeur remplit d’excitation, la venue du matin. Plus que quelques heures et mes Cornus découvriraient leur présents fraîchement fabriqués par le Père-Noël.

Cette année, c’était notre premier déballage de cadeaux en famille, nous cinq, tout seul et combien heureux et en paix. Les autres années, la famille élargie était toujours présente, très agréable, mais pas aussi intime. Je tenais à MA famille, j’y tiendrai désormais à chaque Noël, jusqu’à ce que mes bébés Cornus reproduisent le leur dans leur famille.

C’était de voir leur yeux émerveillés, ne sachant trop vers quoi se tourner pour jouer. J’ai les larmes aux yeux en y repensant, ma belle grande Cornue… tellement généreuse, je suis fière d’elle, fière de moi, de lui avoir inculqué le partage. Elle a déballé un paquet, 2 livres, hé bien elle croyait qu’il y en avait un pour elle et l’autre pour son frère, elle tenait à partager son présent… *soupir* so cute!!

Depuis tout à l’heure, ma belle ainée Cornue, trimballe sa petite soeur dans un chariot de méga blocks, vraiment trop drôle de les voir aller. Bébé ne veut rien savoir de descendre du chariot, grosse crise de bacon si on l’enlève de là. Que de confort quand même, les genoux dans le front et les bras pendant sur les rebords, mais tellement heureuse que plus rien ne compte!

On a déjeuné aux croissants chocolatés, petit plaisir de Noël pour mes Cornus, tout un spécial :)

Ce midi la belle-mère arrive (damn!) voilà pourquoi on a ouvert les cadeaux ce matin. Demain, mes parents viendront dîner et on ouvrira les cadeaux d’échanges et les autres présents que le père-noël a déposé chez les « matantes ». J’aurai sûrement de belles choses à vous raconter sur les niaiseries incontournables de la b-m. :)

Publicités