Je ne crois pas vous avoir raconté mon escapade dans les magasins avant Noël. En fait, ce n’était pas un magasinage intensif de dernière minute du genre « j’ai repoussé le plus loin que j’ai pu l’achat de tonne de cadeaux alors je dois me grouiller avant qu’il n’en reste plus! » Non, non, c’était un achat tout à fait réfléchit, des plus conscients et des plus utiles. (pour autant qu’un ensemble des Fêtes soit utile à un bébé)

Bref, je me rends compte le 15 décembre (environ, j’ai pas vérifié la date de la facture…) que je n’avais rien de spécial à mettre à bébé Cornue… Pour moi, ça prend toujours un nouvel habit pour les Fêtes, ça fait parti des traditions, capitaliste peut-être, mais bien ancré et incontournable.

Par un heureux hasard, une copine a aussi besoin d’aller faire un tour dans la cohue, bien contente de ne pas affronter cette foule en délire toute seule. On se pare donc le moins possible, car se faire arracher des vêtements de sur le dos ça ne s’est encore jamais vu (du moins je pense) mais sait-on jamais! J’ai 2 cartes en poche, débit et identité, au cas où, j’ai déjà chaud, mais je sais ce que je veux donc ça ne sera pas long.

J’entre dans une boutique, que je ne nommerai pas, ils ne me paient pas encore pour la publicité je ne vois pas pourquoi je les annoncerais hein! J’aperçois la plus mignonne des jupes agencée avec un coquet chandail, exactement ce que je désirais. Je prends donc le tout, en faisant tout de même le tour de la boutique, qu’est-ce que vous voulez, même après 28 ans et demi je ne me dompte pas, je vérifie comme il faut que je ne trouverais rien de mieux plus loin sachant pertinemment que je retournerai à mon premier coup de foudre! Je paie, je repars et ni vu ni connu, je rentre chez moi tranquille.

Vous vous doutez bien que ça ne pouvait se terminer ainsi… ça serait trop ennuyeux! Quelques jours plus tard, je me dis qu’il vaudrait peut-être mieux essayer le dit ensemble question de s’assurer que j’ai les bonnes tailles. C’est là que je me rends compte, à mon grand désarroi, que je devrai retourner dans la fosse, la jupe est trop petite et puis dans mon excitation j’ai oublié de prendre des collants qui « fit ».

Je retourne donc là-bas, le 22 décembre, stationné sur le bord du trottoir de l’entrée, phare d’urgence en marche, je ne voudrais pas en plus recevoir de contravention. J’échange la dite jupe et je cherche des collants… pas de collant qui « match », ben voyons!  Je m’informe et c’est à ce moment que j’apprends qu’il s’agit de la collection printemps et donc qu’ils n’ont pas encore reçu les bas agencés…

Quuoiii ???

Collection printemps!!! Noël est même pas passé que déjà ils nous vendent des collections prontemps!!!  Kessé ça?!?!?   On peut bien virer fou à essayer de trouver des mitaines en janvier parce que l’ainée a perdu la droite… y’en ont plus, parce que le printemps est déjà arrivé chez eux. J’aimerais ça habiter dans le même pays qu’eux, nos super marchands!

Bref, j’ai toujours pas de collants et comme la collection a pratiquement toute été vendue, je doute que j’en trouverai plus tard… Ben l’fun!

Publicités