Je sens que ce billet sera des plus intéressant, vraiment je me surpasse côté sujet, je m’épate moi-même. Il me faut en parler, tout à coup je trouverais des solutions à mon problème, non mais je ne dois certainement pas être la seule à en souffrir.

J’ai beau le nettoyer, le bichonner, le badigeonner d’huile de bébé, rien à faire ça revient, comme une tâche récurrente! Par chance que les autres n’en sont pas incommodés, car j’avoue que ça serait gênant à expliquer, quoi que je suis en train de m’exposer au vu et au su de tous (faut vraiment pas avoir de pudeur croyez moi!)

Vais-je cracher le morceau? Allez, fais une femme de toi et assume!

Je sens du nombril! Ça y’est c’est dit, ouf, quel soulagement.

J’ai le nombril creux, le gros mou n’aidant pas, il est encore plus profond qu’à l’habitude, même à mon plus mince je pourrais pratiquement y « stocker » des réserves pour l’hiver.

Qu’est-ce que je fais avec ça? Une ablation du nombril ça existe? Parce que je serai la première sur la liste, c’est sur! C’est tellement plus agréable un beau petit restant de cordon qui sent bon… (je sens que l’accouchement n’a pas seulement pêté quelques neurones, mais la boîte crânienne au complet loll)

Publicités