Je suis impatiente de nature, je déteste attendre peu importe le contexte! Ma compréhension est à son plus bas lorsque je suis en situation d’attente, en fait, j’ai un peu honte de le dire, mais je ne tolère pas d’attendre, même lorsque c’est normal. Quand je veux quelque chose, c’est tout de suite, pas demain!  (pourtant j’ai bien eu 3 grossesses sans mourir loll)

J’essaie d’être le plus rapide possible et le plus ponctuelle possible pour justement éviter que les autres m’attendent, alors je souhaite que ça soit pareil de l’autre côté.

Imaginez donc un peu de quoi j’ai l’air depuis mardi soir…  j’ai les cheveux tout croche, une maison « spic and span », bon y’a encore des traîneries, mais avec des enfants c’est inévitable. Moi et l’Homme on se pogne pour des niaiseries telles la couleur de notre futur salon, voyez le genre! (ti-bonhomme avec les yeux en l’air) Bref, c’est juste plus endurable toute cette attente!!!

Il me semble que c’est pas si long de regarder 3-4 bouts de papier et en signer un 5e pour signifier que c’est approuvé. Y’a aucune tâche à notre dossier, pas de crocheries, pas de dettes anormales ou bizarres, des comptes toujours payés à la bonne date, des économies faciles à retracer qui ne sont pas apparues (pouf!) comme ça la semaine dernière. KOSSÉ LE PROBLÈME LÀ!!!!!  (image d’une fille qui rit nerveusement et un peu trop… vite vite les valiums!)

Comment m’a faire pour attendre jusqu’au 1er juin?? Hein, hein ?!?!?!  J’aurai plus toute ma tête et je n’aurai même pas le temps de savourer mon premier « débarrement » de porte parce que je vais déjà être à l’asile. (j’exagère à peine)

Au moins, ce billet aura permi d’exulter un brin et de faire passer quelques minutes sans que je les vois s’égrainer trop lentement à mon goût.

Publicités