img_0819.JPG

… on est fière de choisir ses vêtements toute seule.

… on adore dessiner notre famille.

… on ferait de la peinture toute la journée sans se lasser.

… on a plein de théorie sur tous les sujets imaginables.

… on chante n’importe quoi sans se soucier de ce qu’on a l’air.

… on est un brin innocent et on croit que notre mère l’est tout autant.

… on se croit bien crédible lorsqu’on tente de cacher quelque chose à notre mère et ce malgré que l’odeur se répand à 10 mille à la ronde.

À 4 ans, on a de grosses colères, on boude, on pleure aussi, mais par-dessus tout on s’amuse, on rit, on pétille de vie, de naïveté et d’innocence pure. À 4 ans, on ne devrait jamais être malade.

Pour ce petit Émile, le grand petit combattant.

Publicités