Pour ajouter aux nombreuses choses à penser, une autre mésaventure m’est arrivée ce matin.

J’ai reçu comme prévu le lit et matelas pour bébé Cornue hier après-midi. J’étais bien contente, car je comptais tenter la transition en fin de semaine et avouons-le ça me libérait l’esprit, une chose de plus à cocher sur ma longue liste mentale.

Ce matin, je me dis que je pourrais essayer de monter le lit toute seule, de toute façon quand on est deux ça finit toujours que l’Homme s’arrange avec la patente parce que moi j’ai pas de patience et je pogne les nerfs. Ouvre donc la boîte… HORREUR!!!

Les planches et divers cossins étaient tous bien présents, il n’y manquait rien, le seul hic : c’est pas la bonne couleur!!! Esti! C’est la première fois que ça m’arrive, en plus certaines planches étaient abîmées…

Appele donc au magasin, Sears, pour ne pas le nommer, explique la situation, pour finir par nous rendre compte que le numéro sur leur site internet avait été inversé, j’avais donc commandé le lit blanc plutôt que chêne. La dame, vraiment gentille en passant, me transfert au service à la clientèle, là ça se gâte.

Une autre dame me répond, je dois donc tout réexpliquer et ajouter que l’erreur vient de leur site internet. Elle n’écoute pas grand chose, je me demande même si elle me comprends quand je lui parle, bref, elle me dit que c’est moi qui a fait l’erreur et que le numéro commandé correspond au lit blanc.

Ça fait déjà presqu’une heure qu’on me mets en attente, qu’on me revient, qu’on m’explique, que je réexplique, disons que ma patience à des limites, je commence sérieusement à pomper. Je n’ai pas l’habitude d’engueuler les gens qui me répondent, ce n’est pas leur faute dans la majorité des cas et donc je me dis qu’ils n’ont pas à subir ma colère. La dame s’entête à me parler du numéro de catalogue, alors que moi ça fait 3 fois que je lui mentionne que j’ai commandé sur internet et que c’est de là que provient l’erreur. Rien n’y fait elle est bouchée!

Après 5 minutes d’obstinage je lui dis que je parlerai au patron si y’a rien à faire avec elle, elle me répond qu’il ne pourra pas faire plus. Oh ben eille! J’ai levé le ton assez fermement et j’ai répété pour la 10e fois que c’était sur internet le problème et que je voulais parler au patron!!

5 minutes plus tard, elle me revient et me donne une nouvelle date de livraison et de ramassage, parce qu’il n’était juste pas question que je rapporte moi-même l’autre lit, c’était leur erreur, pas la mienne!

J’imagine que dans ce cinq minutes-là elle est allée vérifier sur internet et qu’elle a constatée qu’effectivement j’avais raison, comme la dame précédente avait fait. Sinon, elle s’est dit que c’était aussi bien de m’échanger la marchandise plutôt que de risquer une plainte ou je ne sais quoi.

Disons que je m’en souviendrai longtemps de cet achat maison :)

Publicités