C’est officiel je suis en fin de session, il ne me reste qu’un travaux à rédiger et deux examens à étudier. Je me rends compte qu’on est tous au même stade, tuteurs compris! Les résultats se font attendre, pas si longtemps, mais tout de même plus qu’en temps normal.

Autant j’aime la pression qui vient avec ce moment du trimestre, autant je déteste le sentiment qui me remplit chaque fois alors que je planifie déja ma prochaine session et que je suis impatiente de recevoir mon nouveau matériel. Je deviens lasse, paresseuse, mon cerveau se vide tout à coup me laissant niaiser de longues minutes devant mon écran avant d’entreprendre quoi que ce soit… j’en bave presque d’ennui!

Je suis soudainement plus fatiguée aussi, pourtant je dors plus qu’il y a un mois. J’ai appris au collège dans un cours de gestion du stress que cette vague déferlante de supposé fatigue n’est en fait que notre inconscient qui dicte à notre corps qu’il n’a pas envie de travailler. Donc, il ne faut pas se laisser prendre au jeu, sinon on est bon pour une journée de procrastination en règle!

Je me suis donc donné un grand coup de pied là où il le faut pour commencer mes lectures pendant la sieste des Cornus. J’ai tout mon temps pour bien lire, relire, rererelire mon manuel afin d’acquérir la matière et ainsi régurgiter un beau petit 15 pages de notions bien digérées. Le plus difficile sera de ne pas me planter, car à 60% des points, ce compte-rendu des objectifs que je dois avoir acquit pourrait bien me faire couler assez raide merci!

J’ai tout de même hâte, car plus je me rapproche de mes examens, moins il nous reste de dodos avant d’avoir nos clés de maison!!!

Publicités