C’est la première fois que je voyais mon Homme un brin nostalgique. Hier soir, écrasé sur le divan avec la seule envie de rien faire de la soirée, mon chum déprimait un tantinet à l’idée de retourner au boulot.

Ce matin, on reprenait notre ancienne routine, celle laissée derrière le temps des vacances. Je dois avouer que je l’ai regardé partir avec une petite larme. Je m’ennuie déjà de lui, c’est fou ce qu’on s’habitue rapidement à la présence constante de l’autre. Y’avait un bail qu’on avait pas été aussi longtemps ensemble, je crois bien qu’on aurait pris une semaine supplémentaire, mais l’appel du boulot sonnait.

Je suis en rush de fin de session, avec le déménagement, le pognage de beigne, la paresse et le soleil, j’ai pris un peu de retard, facilement rattrapable il va s’en dire, mais très chiant à accomplir. La première semaine de vacance, j’ai abattu 2 gros travaux, je suis en train d’en produire un troisième, mais on dirait que tant que je ne suis pas à veille d’être dans le gros jus, je n’arrive pas à me botter les fesses.

Bref, je vous négligerai encore pour un mois, le temps de terminer ma session et de sécher mes larmes d’ennui (j’exagère à peine loll)

Publicités