Alors, que s’est-il passé de beau en fin de semaine pour vous? Ici pas grand chose, j’avais, comme je l’ai déjà mentionné, un examen sous surveillance samedi après-midi et avoir prévu cette rapidité d’exécution, on aurait planifié une activité. Donc, on a rien fait, on a par contre reçu ma famille samedi soir pour une soirée de Skip-Bo.

Hier, comme bon couple qui se respecte, on a passé la journée à diagueuler sur des niaiseries, pour finir par passer notre après-midi à se pogner le derrière. Belle fin de semaine quoi, hahaha!! :)

**********

Ce matin, comble du « chui-plus-capable-mais-ça-l’air-que-j’aurai-pas-le-choix » Mme Gastro en personne s’est pointé le bout de la bol. En fait, je n’ai pris aucunes chances, j’ai sorti l’artillerie lourde avec le lysol, le hertel (biodégradable évidemment) et les bols de margarine vides dispersés un peu partout dans la maison question d’éviter tout dégât éventuel. On s’en sort pas pire à date, ce qui me fait me questionner à savoir si c’était vraiment elle ou bien de la fatigue accumulée dans le petit corps de Fillette Cornue, seule victime de l’attaque Gastro qui a finalement ingéré sa toast sans dommage.

Je pourrai vous en reparler plus en profondeur cette semaine, je suis certaine que ça vous intéresse au plus haut point, n’est-ce pas?

**********

Mercredi dernier j’ai envoyé ma demande de cours pour la session d’automne, je devrais recevoir aujourd’hui ou demain ma documentation. Bien que j’aie toujours hâte d’avoir de nouveaux manuels, de nouveaux défis, depuis le début de la session d’hiver que je tire de la patte comme on dit! Ça commencé avec un cours retardé de 4 semaines, puis un session d’été commençant trop tôt alors qu’il me restait 1 examen en salle à faire. Et là, j’ai encore 2 examens maison à remettre et une partie d’un dernier travail dans un autre cours. Bref, depuis trois sessions, je commence en retard, j’étire, je repousse les limites, j’abandonne pour un bon deux semaines, puis après je « rush » parce que mon retard s’est accentué un brin plus durant mes jours de grève.

Ai-je besoin de mentionner que j’ai-tu-dont-hâte à l’été prochain?! J’aurai enfin fini, en août je veux dire, j’espère tout de même pouvoir me prendre de vraie vacances. On ne déménagera pas, pas supposé d’avoir de travaux majeurs, c’est sur qu’il fera beau tout l’été *cough-cough*, donc j’imagine qu’on aura droit à un peu de repos.

**********

J’ai hâte à la fin de semaine prochaine premièrement parce que vendredi soir je vais avoir une nouvelle tête, bien en fait pas vraiment puisque la coupe a déjà été faite y’a quelques semaines, mais je serai mêchée ce vendredi. Aussi, j’ose m’attendre à pouvoir aller chercher mes bulbes de tulipes, ils seront peut-être arrivés, c’est ce qu’on m’a dit en tout cas. Ça va être comme avoir un avant-goût du printemps, déjà que j’ai prévu une nouvelle plate-bande, un déménagement majeur de mes iris qui j’espère seront plus heureux à leur nouvel emplacement, une anéantissement massif d’une espèce envahissante de boules blanches et un remaniement de ma plate-bande actuelle qui verra ses annuelles disparaître pour faire place à des vivaces.

J’aurai peut-être de belles photos l’été prochain, d’ici là je devrais soit avoir retrouvé mon chargeur de piles, soit je me serai tannée et je serai allé en chercher un autre. Vive les déménagements hein! ;)

Publicités