Fin août. Soleil radieux, léger givre sur la voiture, brise mi-sucré, mi-amer. L’automne se pointe doucement, il embaûme l’air de son parfum orange. J’adore l’automne, en fait j’adore chacune des saisons, car elles apportent dans leur bagages une fraîcheur oubliée pour quelques mois, celle-là même qui nous rend si heureux lorsqu’on la retrouve.

Ces journées frisquettes en matinée et presque torride en fin d’après-midi me rappelle la rentrée scolaire, les nouveaux manuels qui craquent lorsqu’on les ouvre pour la première fois, les chaussures neuves et leur couinement…

Après toutes ces années, les papillons envahissent mon estomac, je suis fébrile de découvrir ce que cette nouvelle année m’apportera. Pour moi, la rentrée c’est presque aussi important que le nouvel an, c’est à ce moment que je prends mes résolutions, que je me fais des promesses et que je planifie mon année.

Je me demande souvent comment mes enfants vivront leurs rentrées scolaires, j’espère qu’ils auront autant de plaisir que moi à découvrir toutes les nouvelles choses que ça leur apportera. Je souhaite qu’ils puissent s’attacher à ce moment particulier de l’été, comme je m’y suis attachée et que ça devienne pour eux comme une fête.

Cette semaine, c’est ma rentrée, je recevrai sous peu mes manuels scolaires, j’ai hâte! Je me revois à 5 ans avec mon mini sac d’école, époussetant mes espadrilles neuves, m’accrochant à la jambe de ma mère pour ne pas qu’elle me laisse toute seule dans cette grande classe remplie d’enfants tout aussi nerveux que moi. Je me revois également à 12 ans, première année au secondaire, tout aussi fébrile qu’à 5 ans sinon plus…

Tous ces souvenirs m’habitent et reproduisent, chaque année vers la fin d’août, les mêmes papillons d’y a vingt-cinq ans. Bonne rentrée!!!

Publicités