Au début on trouve ça drôle, on les trouve si mignons et intelligents de penser à tout ça. On va même jusqu’à prendre des photos de leurs exploits, mais surtout de leur empêtrement inusité. Puis, plus ça va, plus on a hâte qu’elle passe cette phase, moins on trouve risible leurs explorations bambines. Et on dirait que plus ça nous dérange, plus ils en mettent!

Ce matin, comme bien des matins depuis… depuis combien de temps déjà? Je me demande si je pourrai avoir la paix 2 minutes dans ma journée ou si j’aurai aussi hâte à la sieste que d’habitude. Inévitablement, je suis comblée de bonheur de remarquer qu’encore une fois, la petite dernière s’évertue à me mener la vie dure. À presque deux ans, avec son vocabulaire étonnant, sa vivacité et sa capacité d’écoute, je sais qu’elle sait! Oui, je le sais qu’elle sait qu’elle ne doit pas fouiller!

C’est de pire en pire, ça ne s’arrêtera jamais coudont! Je suis sur le bord de la folie, je ne peux ni me doucher, ni regarder mes courriels, ni cuisiner, ni torcher en paix parce que tout ça ne se fait généralement pas sur le même étage qu’elle. Aussitôt que je la laisse seule, c’est assuré que quelque chose arrivera! Hier, elle a cassé 4 oeufs, parce qu’elle a décidé d’ouvrir le frigo, les armoires ne la satisfaisant plus faut croire. Aujourd’hui? Je viens de ramasser la pinte de lait complète renversée dans la cuisine, puis vidée sur la table du salon…

Depuis, elle est assisse dans sa chaise, j’ai lavé le plancher et je suis descendu au sous-sol parce que c’était préférable pour mes nerfs. Alors si quelqu’un connait une solution à ce problème envoyez moi ça rapido presto avant que je décide de la vendre pour pas cher sur Ebay!

Publicités