Je ne croyais pas revivre cette aventure un jour, pour moi la famille était bel et bien terminée. La venue de notre petite crevette surprise m’a prise au dépourvu, mais encore plus maintenant alors que je me surprends à rêvasser en regardant par la fenêtre. Je rêve à ce petit être si minuscule encore, à peine 1 pouce et un quart, qui gigote surement déjà dans ma piscine intérieure et j’adore les émotions qui me remplissent chaque fois.

Je ne me doutais pas que je serais aussi touchée, encore une fois, par la grossesse. J’ai cette envie si forte d’être enfin rendu au bout et de tenir dans mes bras ce petit bébé de chiffons tout « racoutillé » dans mon cou. Je peux presque sentir son odeur de nouveau-né, je sens sous mes doigts ses délicats cheveux si doux. Je vois dans la chambre qu’il partagera avec sa soeur, un petit paquet assoupis et calme qui émet des couinements, des craquements, des soupirs d’aise et de bien-être.

Ce petit coquin qui s’est fait une place dans mon bedon je l’attends avec impatience et je prends autant plaisir à lui faire une place dans la maison, que j’en ai eu aux trois autres.

Publicités