Demain, je dois courir à l’épicerie chercher tout ce qu’il nous faut non seulement pour le quotidien, mais également pour la confection du gâteau d’anniversaire de mon bébé Cornu qui a deux ans aujourd’hui.

Je passerai donc la fin de semaine à courir comme une poule pas de tête. Je dois louer un moule pour mon gâteau, faire ma recette, la cuire, la refroidir un brin et la démouler, m’assurer que tout est mangeable et qu’il ne manque pas un bout de gâteau quelque part. Je retournerai ensuite le moule en fin d’après-midi, parce qu’évidemment la boutique est fermée le dimanche, alors si je ne veux pas payer une journée supplémentaire, je dois me dépêcher. (essayer pas de comprendre pourquoi je dois payer le dimanche malgré que le magasin soit fermé et donc impossible de louer le même moule…en tout cas)

Je prendrai ensuite la soirée pour décorer la maison, glacer le gâteau et s’il me reste du temps dormir un peu ;) J’ai hâte, car ce soir on lui remettra son présent, en famille, avec un petit muffin en guise de gâteau d’anniversaire. J’ignore si c’est la grossesse qui me fait ça, pourtant j’en ai eu 3 autres avant et je ne me rappelle pas ce sentiment aussi intense, mais je savoure chaque moment avec mes Cornus. Je regarde leurs yeux briller et je ne me lasse pas de les observer. J’ai eu ce même sentiment de… de… bonheur (?) à l’halloween. Dans tous les cas, je ne veux pas que ça s’arrête!

Comble de la surcharge, lundi j’ai mon écho pour la clarté nucale, par chance que ma mère était en congé, elle viendra garder les enfants le temps qu’on aille rencontrer notre Surprise Cornue. :)

Publicités