Petit compte-rendu de ma fin de semaine de fou : samedi j’ai rendu mon moule à l’heure, j’aurais même eu le temps de faire un second gâteau.

Dimanche, tout le monde est arrivé vers 11h30, j’ai commencé par cuire le bacon pour le brunch et chacun a cuit ses oeufs à son goût :) Je crois que c’était bon, il ne reste que des miettes de creton et un brin de brocoli-choux-fleur.

Évidemment, je n’étais pas super enchanté de la présence de ma belle-mère qui passe son temps à se vanter sur tout et rien. Elle a tout vu, elle, mais vient tout juste de découvrir que les restos font des combos spaghetti-pizza…  allo!!!!  Elle voulait absolument s’incruster chez nous, je refusais catégoriquement, pas le temps de lui faire de la façon pis de l’endurer derrière mon épaule pendant que je fais un gâteau tsé! Finalement, elle a réussit à s’incruster pareil et dormir dimanche soir… pour quoi en fait? Elle n’a gagné aucun temps supplémentaire avec les enfants puisqu’elle partait ce matin en même temps que mon chum… cherchons l’erreur comme on dit!  Jamais moyen d’avoir la paix en famille à cause d’elle, je suis à veuille de me tanner et de ne plus faire de fête du tout ou n’inviter que les amis point!

J’ai évité les prises de bec en ne répondant que le stricte minimum, avec mes hormones « d’enceintitude » je ne voulais pas provoquer de guerre nucléaire, à m’énarve tellement trop en temps normal, là c’est comme multiplié par 1000!!

Au moins, le plus important, ma petite fille Cornue était heureuse de recevoir ses présents et de se bourrer la face dans le gâteau :)

Est-ce que ça parait que la moitié du gâteau s’est séparé quand je l’ai démoulé? Il était encore trop chaud et le haut du papillon s’est sectionné, j’ai eu peur de devoir en refaire un autre, mais par chance, avec le crèmage tout s’est bien placé :)

Bonne fête mon amour de bébé! :)

Publicités