Je sais que je vous achale avec mes histoires de bedaine, on dirait que je n’ai que ça à raconter de c’temps-là, mais bon je continue quand même parce que je trouve ça vraiment une drôle de condition… la grossesse.

C’est vrai, la plupart des mamans vous le diront, c’est pas juste spécial comme sentiment ou comme moment, parce que oui, tsé, on attends un bébé, c’est pas rien de le construire. C’est épuisant, ça demande parfois des sacrifices (dans mon cas le sucre, mais y’a aussi l’alcool, les drogues et non pas le rock and roll) On passe par les larmes, le découragement, la fatigue, l’euphorie, les sautes d’humeur, bref on se pose la question chaque fois comment nos chums peuvent nous endurer aussi longtemps, mais on survit… la preuve on en fait plus d’un!

On oublie rapidement aussi l’espèce de condition de super forme qui vient avec la grossesse. J’en reviens pas chaque fois, mon dieu que je suis bien et énergique!! J’aimerais avoir cette même énergie après, on en ferais-tu pas des choses, hein??

Ça fait 2 nuits que je dors presque pas, j’avais un rhume qui me niaisait, du genre pas de mouchage ni de toussage, juste du mucus qui coule dans la gorge la nuit. Deux jours à me demander comment je fais pour fonctionner alors que d’habitude j’aurais été sur le derrière d’aplomb. (je ne suis vraiment plus « tough » depuis les enfants justement) Cette nuit, fut la première qui se passa bien, mais j’avais une narine bloquée, comme quoi on peut pas tout avoir ;) Finalement, ce matin le rhume a fini de me niaiser, il s’est décidé à sortir, parce que la dernière fois je n’avais rien eu d’autres que 2 nuits incomplètes. Cette fois, je mouche à me vider le cerveau, je ne tousse pas par contre et il me semble que tout ce que je  ange goûte drôle, mais je pète le feu!!!

J’ignore si mon écho a y voir, mais je ne croule pas de fatigue, je ne cogne pas des clous en faisant de la pâte à modeler, j’ai trié mes vêtements pour le lavage et là je m’enligne pour le balai à grandeur du premier étage. Dans tout ça, je prendrai ma douche, je ferai des collations pour ce matin ET cet après-midi pour que grand-papa ne soit pas trop débordé, je plierai certainement 1-2 brassées, je partirai et viderai le lave-vaisselle et j’aurai même le temps de bloguer (la preuve!) et de me balader sur mon forum chéri.

C’est tu pas de la belle énergie de la femme enceinte ça???? Le pire, je sais que j’en ferai des jalouses, je serai ainsi jusqu’à la fin. À moins de rattraper un rhume va s’en dire. Je suis entrée dans mon stade « je-frotte-ma-salle-de-bain-à-10h-le-soir-et-mon-chum-me-traite-de-folle-finie », surtout que cette fois j’ai l’intention de ne pas me faire prendre et de vraiment me faire des réserves de bouffe pour le après. Je veux également, quand le temps le permettra, frotter tous mes murs, chose que je n’ai même pas eu à faire au déménagement tellement tout était propre et frais peint. Tout dépendant de qui de Benjamin ou Florence nous arrivera à la mi-mai, je repeindrai 1-2 ou 3 chambres, monterai la couchette qu’on acquerra sous peu, jardinerai afin de pas avoir l’air de la maison laide du coin. Je veux d’ailleurs me faire un autre petit coin végétal entre 2 gros cailloux sur la butte qui ne m’appartient pas, c’est à la ville, mais faut tout de même tondre le gazon.

La liste se poursuit ainsi jusqu’à plus fin… et le plus « cool » (nouveau mot dans le vocabulaire de mon fils) dans tout ça… j’aurai encore plein d’énergie!!!

C’est tu pas fantastique la grossesse… je serais enceinte tout le temps si ce n’était pas du diabète et de toutes les restrictions physiques qui viennent avec… parce qu’on ne peut tout de même pas tout faire malgré cette belle énergie mystique! ;)

Publicités