Bon, on espère que la fin de semaine qui s’en vient sera la bonne pour nos vacances en amoureux! En fait, la général de la fin de semaine dernière nous a permis de trouver exactement quoi faire durant notre looong 24 heures sans mini-Cornus!

Nous nous exilons, évidemment, y’a maintenant plus d’un an que nous n’avons pas foulé le sol montréalais, disons qu’en ex-grand-urbains, le grand village nous manquait vraiment beaucoup. C’était bien beau ce beau projet, mais nous ignorions quoi faire dans cette ville de débauche, surtout pour deux parents avec trop de broue dans le toupet pour seulement penser à faire autre chose que torcher des minis-culs ;)

Bref, le destin nous ramène à nos anciennes amours… et un peu la grossesse aussi. Le vieux montréal était notre endroit de prédilection dans le temps alors que Papa Cornu y avait et son bureau et son appartement. Nous marchions chaque semaine la St-Paul en quête d’un bon restaurant pour exciter nos papilles… que de souvenirs, que de plaisirs, de complicité, d’amour et d’étincelles ont reflété dans nos yeux à ce restaurant : Le Keg Steakhouse!

J’ignore pour ma part si la vie veut nous démontrer que malgré nos quotidiens plus que chargés, nous avons réussi à être heureux et nous le sommes encore, certainement plus qu’avant aussi. À cet époque, nous nous fréquentions, jeune couple amoureux fou, le genre de couple dont tous disait : « regarde-les, c’est tellement ça l’amour! » Maintenant, il n’y a que dans les moments intimes, sans enfants, qu’ils peuvent encore percevoir cette étincelle, cette complicité qui nous unit à la vie, à la mort.

Y’a bientôt près de 6 ans, nous profitions du vieux quartier, j’étais loin de me douter que quelques mois plus tard une petite Ainée Cornue prendrait vie dans mon utérus, moi, son petit condo chauffé, éclairé avec piscine incluse. Je crois que tout nous ramène à cet endroit si magique, question de boucler la boucle de la vie qui ne prendra plus jamais forme en moi.

Nous nous délecterons donc au Keg et si le temps le permet nous irons faire la Ste-Cath question de s’abreuver des nouveaux courants dans les boutiques à la mode, question de se rappeler de bons souvenirs, question aussi de vider nos esprits des préoccupations du quotidien et de revenir au bercail rasséréner et détendu pour une autre année mouvementée. Une autre qui se gravera dans nos coeurs comme étant une des plus belles, celle de la naissance d’un autre membre Cornu, Benjamin!

Publicités