Ce matin, en faisant le tour de ma blogroll j’ai comme réalisé que ça faisait déjà 8 jours que je n’avais rien écrit!!! À croire que je m’exerce au silence en prévision de mon post-partum, hihihih!

Y’a pas grand chose qui se passe en fait, l’Homme revient ce soir d’un séjour de deux dodos à Laval où il donnait une formation. J’ai donc besoin de toute mon imagination pour tenir mon petit monde occupé question de ne pas trop grimper dans les rideaux. Je suis assez contente finalement, ça va quand même bien. Je crois que le fait de savoir que je n’aurai aucune aide facilite la tâche, à force de toujours s’attendre à quelque chose on en vient frustrée. (pas que l’Homme ne m’aide pas, au contraire, mais pas toujours facile de se coordonné sur qui fait quoi )

J’ai encore eu un monitoring mercredi, comme toutes les semaines jusqu’à la fin, et tout va bien. Ma pression semblait haute et j’avais quelques traces de protéines, mais aucun symptômes… finalement c’était pas le bon brassard, alors en le changeant ma pression était redevenue normale. J’ignore le pourquoi des protéines dans mes urines, mais coudonc si le médecin n’en a pas fait de cas, j’imagine que c’était correcte.

Lundi c’est ma troisième et dernière écho, j’ai hâte!! Dernière fois que je vois mon coco avant le grand jour. Je sens bien que la fin approche, bébé est tête en bas, un tantinet engagé, mais pas fixé encore c’est sur. Col fermé, mais bas… je n’ai pas l’habitude de ça, généralement ça prend presqu’un bras canadien pour l’atteindre ce col-là, disons que je suis restée surprise lorsque la résidente m’a confirmé qu’il était bien fermé malgré les contractions…

Bien hâte de voir quand le travail s’amorcera, j’espère tellement ne pas devoir passer par l’induction, pas que ça me fait peur, non, plutôt que ça ne me tente pas du tout d’avoir encore aussi mal… lolll  Par chance que je ne crève pas mes eaux spontanément ça évite bien des douleurs, mais quand même chaque maman ayant passé par l’induction ET le travail naturel vous le diront : c’est pas mal plus douloureux!

C’est mal tout ce qui se passe dans nos vies pour l’instant. Comme tout le monde, on attend le printemps et on en peut plus de la neige, mais que peut-on y faire hein?  En plus, les enfants ont pas voulu sortir de l’hiver, mais là ils me font presqu’une crise pour aller jouer dans la neige… cherchons l’erreur!

Publicités