Petite absence non-voulue, pour cause de « pu-de-vie-pantoute-même-pas-pour-aller-pisser-Cr***! », qui se prolongera encore quelques jours pour cause cette fois de « vacances-très-attendue-parce-que-la-bonne-femme-était-après-virée-folle! »

Je vous fais tout de même un vrac, question de donner des nouvelles et de pas avoir l’air trop bête, même si franchement je ne voudrais pas que personne me croise ces temps-ci de peur de les efrrayer. ;)

Bébé fait presque ses nuits, des beaux 6-7 heures en ligne, je crois que c’est le premier qui les fait si tôt, ça fait du bien, mais j’ai peur d’avoir déjà pris l’habitude, tout à coup ça dure pas… l’incertitude, surtout l’expérience, m’empêche de me réjouir totalement. Je ne sais que trop que les rechutes sont prévisibles le mois suivant… que dis-je, l’année entière suivante. Pour le moment, j’en profite pour jouer des tours à Papa Cornu et je feins de dormir profondément lorsque 5h sonne pour le biberon. Comme il dormait à 2h, il ne s’est pas aperçu que bébé ne s’est jamais réveillé…. hihihihihih!!!

J’ai un beau coco de 12 livres et des poussières, ça pousse, ça pousse! Il boit 6-7 onces par boire et est déjà pas mal fixe dans sa routine, c’est franchement impressionnant, car je n’ai jamais forcé pour que ça soit ainsi. Il s’est « timé » lui-même, je n’ai fait que restreindre les boires à un minimum de 3 heures, idéalement quatre, avec le diabète, y’a ça de chiant, il faut les contenir un peu pour que la glycémie ne capote pas. Et puis durant le temps d’adaptation c’était rendu carrément dingue, il aurait bu aux heures l’avoir laisser faire, c’est justement à ce moment que la cloche nous a sonné : il avait toujours soif à cause des glycémies.

Heureusement, après une période plus rigide, ça s’est replacé, il est également beaucoup plus calme maintenant. Il boit plus régulièrement et dort mieux aussi. C’est le fun :)

Pour ce qui est des autres Cornus, tout le monde va bien, le zoo les a en masse « entertainer » la fin de semaine dernière. Il faisait très beau et très chaud, mais pas humide donc on a pas trop sué.

On prépare doucement la rentrée, j’ai pas mal tout acheté ce qu’il fallait à ma grande Cornue, ne me manque que les effets spécifiques sur la liste qui arrivera en août. Je n’ai pas encore de pincement, ça viendra surement, mais j’ai tellement hâte pour elle tout à la fois… je crois bien que je vais pleurer en riant le jour de sa rentrée.

De mon côté, comme vous avez pu le lire en intro, j’ai l’impression de ne plus avoir de vie. Je suis dans mon petit down post-partum j’imagine aussi. Je réalise que normalement j’aurais du retourner travailler en septembre, j’attendais ce moment avec impatience et là je me retrouve à encore devoir ouvrir des livres, à courir après ma queue pour les dates de tombées et je me demande si j’y arriverai vraiment avec si peu d’heure de sommeil.

J’aime être à la maison, mais j’étais prête à quitter mon grand nid… je me demande si je serai aussi prête l’an prochain, ma vie de femme me manque cruellement en ce moment, j’avoue être un peu tannée de n’être qu’une maman à la maison, parce qu’on se le cache pas que j’ai pas le temps de faire grand chose d’autre pour m’accomplir et bien que ça soit très gratifiant, j’aimerais bien parler d’autres choses que de couches et de bébittes en pâtes à modeler…

Sur ce je vous quitte, bébé ne dort pas… encore!

Publicités