En me googleant ce matin, j’ai fait une surprenant découverte. Bon je m’y attendais un peu, mais à ce point-là, pas vraiment. Pour être dans le domaine des communications, je connaissais le pouvoir vicieux des médias de masse. En fait, je crois que je ne voyais que la pointe de l’iceberg dans mes livres et que maintenant je peux vous parler de ce qui se trouve au-dessous du niveau de la mer.

Je dois dire que je trouve assez drôle de voir les jugements des autres, puis-je les en blâmer? Je l’ignore, j’ai moi-même certainement fait pareil à différents moments, la différence réside dans le fait que je n’ai pas salit publiquement quelqu’un en le nommant et en me faisant la défendresse de la veuve et de l’orphelin.

Évidemment que je ne mettrai pas le lien du dit site sur ma page, je ne crois pas que ça soit nécessaire et pertinent. Par contre, j’ajouterai ceci : dans notre cas spécifique, aucun cours de RCR aussi poussé soit-il n’aurait pu sauver mon fils. Je me doute bien que j’ai beaucoup de lecteurs silencieux, ceux-là même qui n’osent pas débattre de leur opinion devant les bonnes personnes.

Même si je n’en ai que faire des gens qui se cachent derrière un pseudonyme pour cracher sur les autres, n’en demeure pas moins qu’ici c’est de mon fils dont on parle et je ne peux qu’être ébranlée de savoir qu’on me croit négligeante en ce qui le concerne.

Publicités