Étiquettes

, , ,

 

J’ai rêvé au bébé à venir et au bébé qui fut… assez étrange quand on y pense. Dans les deux cas j’étais heureuse, soulagée aussi. Oui, soulagée pour le bébé à venir que je semblais adorer autant que les autres, non pas que j’ai des doutes, mais je vois bien que c’est très différent comme attachement pour l’instant. Normal, mais insécurisant puisqu’on se dit que peut-être ça ne changera pas à la naissance et si ça ne changeait jamais?!?! Peu probable, mais notre tête ne le sait pas elle.

Soulagée aussi pour le bébé qui fut. Je sentais au début de mon rêve tout mes espoirs en son retour, impossible, mais si souhaité tout de même. Et plus j’avançais dans « l’histoire » plus je réalisais et acceptais que j’aurais à lâcher prise à un moment ou un autre. Dans mon songe, il était sorti de ce qui semblait un coma, soudainement son corps retrouvait un peu de chaleur. Pour cela il avait fallu que je lui crie de se réveiller. Le problème c’est que je devais le faire plusieurs fois par jour pour m’assurer qu’il ne ressombre pas. Juste avant de me réveiller je réalisais que je ne pourrais pas vivre ainsi à tout jamais, qu’un jour ou l’autre mes cris ne le réveilleraient plus et que je devrais le laisser aller.

J’ai l’impression d’avoir franchi une étape cette nuit. Premièrement, c’était la première fois depuis mars que je rêvais de lui, enfin. Deuxièmement, le sentiment d’accepter un peu plus ma réalité de maman orpheline semblait si paisible dans mon rêve, je me suis levée sereine ce matin et ce même s’il me manque plus que jamais…