Je l’ignorais jusqu’à cette semaine, faut dire que je ne sors pas souvent pour admirer leur affiches posées sur les poteaux de téléphone! Mais si y’a une chose que je déteste plus que tout c’est me faire déranger chez moi afin que j’aille voter et surtout pour que je fasse ma petite croix à la bonne place!

Je suis de celle qui adore les colporteurs scolaires, non mais tsé quand la paresse nous tient, c’est pratique d’avoir un « vendeux » de chocolat qui vient cogner à notre porte. Je profite du confort de ma chaumière, du mouelleux de mon pyjama et je déguste une cochonnerie livrée directement chez moi, que demander de mieux?? Avouez?!

Par contre, les candidats à la mairie ils ne m’inspirent pas. Je comprends la démarche, je la trouve juste trop envahissante… surtout de devoir sourire niaisement devant une ou des personnes pleines d’espoir qui te garochent leur discours argumentatif en pleine tronche un lundi matin de yeux collés… Non! Ça m’agresse!

Je ne peux passer sous silence les harceleurs professionnels qui t’attaquent chez toi par voie téléphonique, non mais suffit les fatiguants!!! Si tu voulais que je reste avec toi Mr.Bell, tu devais me proposer tes supers offres spéciales avant que je change de compagnie! Si je voulais lire le journal local, je m’abonnerais, pas besoin d’une madame de québec pour m’informer qu’il existe et que je suis la chanceuse qui bénificiera d’une offre exceptionnelle!

Si j’avais besoin de changer mes fenêtres, t’inquiète que je magasinerais pour ça, mais non, tu crois que tu vas me sauver la vie en me faisant savoir que ta compagnie existe et que, conne que je suis, j’ignorais que ça se rénovait des carreaux!

C’est comme les vendeuses dans les boutiques, j’ai tellement trop envie de leur répondre n’importe quoi quand elle m’accoste alors que je viens de franchir la ligne du petit tapis gris-beige laitte.

« Vous cherchez quelque chose en particulier? »  » Euh, non, non juste du général »

Dans une boutique « full fashion » : « On peut vous aider dans ce que vous cherchez? » « Oui, je cherche des petits emporte-pièce?! »

Encore là je comprends la démarche, j’ai déjà été contrainte de l’appliquer, mais on peut s’entendre sur une chose? Aidez nous dont lorsqu’on vous le demande au lieu de vous cachez en arrière boutique!!! Et puis c’est quoi la nouvelle mode de m’appeler par mon nom quand je paie par carte de crédit, je ne me sens pas plus privilégiée ou appréciée pour autant…

Il faudrait vraiment que j’aie des preuves que toutes ses tactiques de marketing sont efficaces parce que j’en doute vraiment! Quoi que si y’en a qui sont assez crétins pour répondre à des courriels frauduleux, y doit bien en avoir qui sont contents de se faire achaler de la sorte??

Sur ce, bonne journée, je vais aller calmer ma montée de lait.

Publicités