Toujours sous la pluie par ici et ce depuis quelques 2 semaines, peut-être plus, ça devient lassant de ne pas sortir dehors sans compter l’effet proportionnel sur l’humeur et l’énergie, ouch! Les enfants se lèvent aux aurores malgré la fatigue bien que on donnerait n’importe quoi pour dormir encore quelques minutes. Je crois bien que j’étirerais ça toute la journée même.

La fin de mon bacc a prit tout son sens à la rentrée des deux grands Cornus, il me semble que c’était hier que je débutais mes études. Ça été déroutant au début de ne pas trop savoir quoi faire de ses journées, mais j’ai reprit le temps perdu en frais de lectures de détente. Je crois que mon cerveau était et est encore en manque, je dévore deux à trois livres par semaine tout dépendant de mon horaire.

C’est ainsi que j’ai passé au travers tout Louise Tremblay-D’essiambre,  J’en suis au tome 2 des Chevaliers d’Émeraude d’Anne Robillard et j’attends impatiemment l’appel de la bibliothèque pour lire le tome 2 des Filles de Lune d’Élisabeth Tremblay. Après ses deux séries j’ignore ce qui accompagnera mes soirées, mais la liste s’allonge à chaque jour.

Aussi, j’attends de voir comment se déroulera l’hiver et l’arrivée des microbes dans notre maison pour chercher un ou des contrats en télé-travail. Je ne voudrais pas râter mon premier engagement professionnel à cause d’une série de virus, mais j’ai bon espoir à voir l’automne tranquille.

Vous remarquerez aussi que je suis plus présente sur le blogue. C’est ma façon à moi de me remettre dans le bain comme on dit. Je m’oblige à une assiduité que j’avais perdu cette dernière année. J’ose espérer que ça ne sera pas ennuyant, quoi que le quotidien d’une maman à la maison finit par être redondant à la longue.

Sur ce je vous laisse, j’ai un anniversaire à préparer, ma coquine aura 5 ans la semaine prochaine.

Publicités