Mots-clefs

, ,

Voici de quoi ça avait l’air chez moi lundi matin à notre réveil. Vision chaotique d’un milieu de tempête qui laissa derrière elle 71cm de neige! En l’espace d’une nuit les flocons ont recouvert tout le patio, le balcon et les deux escaliers menant à la cour. Impossible de sortir sans être munie d’une bonne pelle!

Inutile de sortir notre très voyante pelle orange fluo, la couche blanche était beaucoup trop épaisse pour qu’on puisse se frayer un chemin avec le bucket. On a du se faire aller les bras avec la petite pelle pour arriver à libérer suffisamment d’espace autour de la voiture, dans l’entrée et sur le bord de la rue. Ai-je besoin d’ajouter que ça nous sort par les oreilles? Il y a tellement de neige par-dessus le gazon qu’on ne sait plus qu’en faire. Déjà qu’on a eu de la misère à lui trouver « un trou », j’ose à peine imaginer ce qu’on en fera lors d’une autre tempête!

Après avoir intérieurement injurié tous nos voisins qui possèdent une souffleuse et qui n’ont pas daignés venir nous donner un coup de main, on a finalement réussi à déneiger toute notre cour, enfin! Non, mais il faut voir ça du bon côté : on s’est fait du muscle en pelletant, on a fait travailler nos méninges pour trouver une façon rapide et efficace de dégager l’allée ET maximiser l’espace libre de trop de neige restante. On a fait d’une pierre, deux coups, tsé!

M Cornu a même réussi à creuser des chemins pour faire un fort aux enfants. Quel bonheur pour eux de pouvoir se cacher dans la neige sans danger avec en prime une énorme butte pour glisser! Un fun noir j’vous dis!

Publicités