Je crois que nous en avons tous à un moment ou un autre, je trouve ça tellement drôle quand ça m’arrive. Premièrement de constater tout ce dont mon cerveau se souvient,
 mais également de l’aspect non-pertinent de certains souvenirs. Avouez que c’est étrange? Comment ce fait-il que je garde en mémoire le numéro de téléphone de tous les amis de quartier que j’avais à l’âge de 9 ans, mais que j’ai complètement oublié l’adresse postale de mon premier appartement?

C’est un mystère, je vous l’accorde! Reste que ça donne lieu à des moments cocasses lorsque je pouffe de rire toute seule dans une allée au magasin de jouets alors que je viens de croiser une poupée identique à celle que ma fille possède. Vous savez le genre de poupée que l’on peut vêtir avec des vêtements de bébés d’environ 12 mois? Le corps est fait de chiffon, mais la tête et les membres sont durs?

Toutes les petites filles ou presque ont un jour reçu en cadeau cette poupée! Toutes les ont cajolé, habillé, promené, endormi, etc. Mais est-ce que toutes les ont disputé? Hé bien ma fille l’a fait!

Je me souviens, elle jouait tranquillement dans le salon, j’étais à la cuisine (probablement en train de préparer le souper) quand j’entends ma petite Cornue chicaner sa poupée et la mettre en punition. Évidemment que j’ai pouffé de rire en tentant de ne pas trop lui laisser savoir que je l’écoutais d’une oreille en hachant mes céleris. Voulez-vous savoir pourquoi la pauvre poupée avait été mise en punition?

En la manipulant, ma Cornue chérie c’était envoyée un pied de poupée dans l’oeil ce qui l’avait grandement irritée. Elle avait alors disputé la poupée en lui indiquant que sont geste inapproprié devait être puni. La repentante poupée a donc du s’étendre en retrait pour cinq bonnes minutes.

J’ai fondu devant ma mini Cornue tout en trouvant impressionnant de constater ce qui animait ces petites pensées. C’est fascinant d’être témoin du monde imaginaire de notre enfant, de l’observer s’amuser, s’inventer des jeux et des mises en situation… J’adore « espionner » ma marmaille surtout lorsque celle-ci ne se sent pas observée ni écoutée.

Les jouets permettent à nos enfants de se créer un monde bien à eux. Fisher-Price encourage les enfants et les parents à créer des jeux qui sollicitent l’imagination des enfants. Et c’est pourquoi leur jouets sont si bien conçus. Il ne faut pas oublier les objets ayant servi à autre chose qu’à leur fonction primaire, la liste est infinie! Tout ce qui tombe entre les mains des enfants est susceptible d’un jour servir à la création d’un jeu et c’est ce qui fait de l’enfance un des plus beaux moments de leur vie, de notre vie!

Je remercie souvent le ciel(?) de m’avoir fait don de ces minutes précieuses. Ça ne passe qu’une fois de temps à autre, il faut savoir les saisir et les ranger bien comme il faut dans notre boîte à souvenir.

 

 

Décharge : je fais partie du Play Panel Fisher-Price et je reçois une compensation pour ma participation. Les opinions sur ce blogue ne sont que les miennes.